“La vie électrique ” Aline prolonge l’été

“La vie électrique ” Aline prolonge l’été

De belles guitares, de la sensualité … Oui,  Aline est revenu et prolonge délicieusement notre été.

« C’est vrai qu’elle est infiniment belle… » cette chanson

« Je bois et puis je danse ». Je ne compte plus les heures passées à écouter ce titre… C’est cette chanson qui m’a fait découvrir le groupe de ces cinq Marseillais il y a 2 ans. Un garçon qui n’ose pas abordé LA fille, qui boit et puis qui danse pour oublier, l’histoire est rodée, elle a dû se dérouler des millions de fois dans les bars du monde entier. Mais cette fois-ci, elle est mise en musique et enregistrée pour notre plus grand plaisir.

Aline n’est pas revenu « les mains vides »

Depuis mars, l’annonce du deuxième album d’Aline s’est faite avec le titre « La vie électrique ». La chanson a su nous mettre l’eau à la bouche : des guitares, une histoire d’un soir et un clip « vampirisant ». Il ne restait plus qu’à attendre 5 mois…

Produit par Stephen Street, on ne pouvait que frétiller d’impatience en attendant de découvrir l’ensemble des titres de l’album. Oui oui, ce monsieur n’est autre que le producteurdes Smiths dans les années 80, de Morrissey, The Sundays, Blur… du beau monde quoi.

Et enfin vendredi, il est apparu. Cet album, encore plus que le premier, promet des heures à bouger nos corps doucement le long de ces guitares, de cette voix faussement nonchalante qui nous porte et nous entraine aussi bien dans l’euphorie que dans une agréable nostalgie.

Le challenge du second album est largement relevé puisque j’ai déjà deux trois chansons en boucle dans mes oreilles, quand aux autres je les écoute également avec grand plaisir lorsque l’album se met à défiler. Bref rien n’est à jeter.

Je finis avec mes petits coups de coeur de l’album 🙂 Bonne écoute !

Lien utiles :

Leu chaîne Youtube

Les dates des prochains concerts

Leur page Facebook